Cabinet de Chiropraxie Cortina - Gamelon
Chiropracteurs à Metz
 
14 Rue Pilâtre de Rozier, 57000 Metz, France
 
Disponible aujourd'hui de 8h à 20h
 
03 67 72 75 25

Lésions du tendon d'achille


Les lésions du tendon d'Achille sont des affections fréquentes qui touchent souvent les sportifs et les individus actifs. Elles se manifestent principalement sous deux formes : la rupture du tendon et les pathologies de type tendinite. Il est à noter que ce dernier terme est de plus en plus remplacé par des termes plus précis comme la tendinose et la paraténonite.

Anatomie et Pathophysiologie

Le tendon d'Achille est le tendon le plus épais du corps humain, reliant les muscles du mollet (gastrocnémiens et soléaires) au calcanéum (os du talon). Il permet ainsi de transmettre le mouvement induit par les muscles du mollet au pied. Cette structure complexe à la fois solide et élastique amène le pied vers le bas (flexion plantaire). Elle assure un stockage et une libération d'énergie nécessaire à la locomotion lors de la marche, de la course et des sauts.
Comme tous les tendons, le tendon d'achille est contenu dans une gaine nommée Paraténon qui lui assure un bon coulissement lors des mouvements.

Les tendons sont des structures qui se renouvellent continuellement ce qui leur permet, à l'occasion d'efforts progressifs, de se renforcer.

Les pathologies du tendon d'Achille sont souvent dues à une surutilisation répétée d'un tendon pas assez préparé, de mauvais gestes techniques ou d'un matériel non adapté. Les facteurs contributifs sont notamment l'age et la sédentarité. Il est à noter que la déshydration les favorise également.

Certaines maladies/conditions fragilisent également les tendons :

- diabète,

- obésité

- maladie de Lyme

- tabagisme

- certains traitements antibiotiques

Types de Pathologies

Tendinose

La tendinose, parfois appelée tendinopathie de surcharge, est caractérisée par une dégénérescence du tendon sans véritable inflammation. C'est parce qu'il n'y a pas d'inflammation que le terme tendinite (-ite = inflammation) n'est plus utilisé.

elle est souvent indolore, bien qu'un nodule puisse être palpable le long du tendon.

Paraténonite ou ténosynovite

La paraténonite implique une inflammation de la gaine entourant le tendon. Elle se manifeste par une chaleur, un gonflement et une sensibilité localisée à quelques centimètres au-dessus de l'insertion du tendon.

Paraténonite avec tendinose

Le patient présente une douleur en rapport avec les activités physiques ainsi qu'un gonflement de la gaine du tendon et un nodule sur le tendon.

Rupture du Tendon d'Achille

Une rupture du tendon d'Achille survient généralement de manière soudaine, souvent lors d'une activité physique intense. Les patients décrivent souvent une sensation de claquement suivie d'une douleur aiguë. Cette lésion rend la marche et le soutien sur la pointe des pieds très difficiles, voire impossibles.

Il s'agit souvent de conséquences à long terme de tendinoses (tendinites) non diagnostiquées et/ou non soignées.

 

Différents stades

Les stades de sévérité des tendinopathies ou tendintes sont classés selon la classification de Blazina :

  • Stade 1 : douleur après l’effort disparaissant au repos, sans retentissement sur l'activité physique;
  • Stade 2 : douleur pendant l’effort, disparaissant après l'échauffement et réaparaissant avec la fatigue;
  • Stade 3a : douleur continue lors du sport uniquement
  • Stade 3b : douleur continue lors du sport, pouvant forcé l'arrêt et présente dans la vie quotidienne
  • Stade 4 : rupture du tendon.

Diagnostic

Le diagnostic des lésions du tendon d'Achille repose principalement sur l'examen clinique réalisé par un professionnel de la santé. Les études de laboratoire ne sont généralement pas nécessaires, sauf pour écarter d'autres diagnostics. Les techniques d'imagerie telles que l'échographie et l'IRM peuvent être utilisées pour évaluer la gravité de la lésion et pour distinguer entre les différentes pathologies.

Traitement

Tendinose et Paraténonite

La gestion de la tendinose et de la paraténonite est principalement conservatrice. Il faut diminuer les contraintes mécaniques sur le tendon par un repos relatif. D'autre part, les exercices excentriques (comme le protocole d'Alfredson) sont essentiels pour renforcer le tendon, et, transitoirement, les orthèses peuvent aider à réduire la charge sur le tendon. Les anti-inflammatoires et les injections de plasma riche en plaquettes sont controversés et semblent peu pertinents d'après les données actuelles. Les injections de stéroïdes (infiltrations) soient également controversées notamment en raison du risque accru de rupture du tendon.

Le recours à la chiropraxie permet de normaliser le fonctionnement global musculo-squelettique afin de diminuer les contraintes sur le tendon et ainsi faciliter le retour à l'activité.

Exemple d'exercices : le protocole d'Alfredson

Le protocole d'Alfredson est une méthode reconnue pour traiter la tendinopathie achilléenne (ou tendinite du tendon d'Achille) par des exercices excentriques spécifiques. Ce protocole, développé par le Dr Håkan Alfredson, consiste en des séries d'exercices visant à renforcer le tendon d'Achille tout en le sollicitant de manière contrôlée.

Description

Le protocole se déroule sur 12 semaines et nécessite une répétition quotidienne pour être efficace. Voici les étapes principales :

Montée sur les orteils (Heel Raises) :

  • Placer l'avant du pied sur le bord d'une marche avec les talons pendant dans le vide.
  • Vous pouvez vous tenir au mur ou a une rampe pour conserver l'équilibre.
  • En position de départ, montez sur les pointes de pieds, les genoux droits en appui sur vos deux pieds.
  • Décoller le pied non affecté pour transférer tout le poids sur le pied affecté.
  • Descendez très lentement (entre 3 et 6 secondes de temps de descente) le talon du pied affecté sous le niveau de la marche.
  • remonter sur la pointe des pieds en vous aidant du pied non affecté.

réalisez 3 séries de 15 répétitions. Repos de 2min entre chaque série

Ensuite, réalisez également 3 séries de 15 répétitions avec les genoux légèrement fléchis pour cibler spécifiquement le muscle soléaire.

Faites ces exercices 2 fois par jours (soit 180 répétitions dans la journée). Augmentez progressivement la charge en portant des poids lors des séries.

Points clés du protocole

  • Volume élevé : Chaque jour, 180 répétitions sont recommandées. Prenez conseil auprès de votre praticien afin de personnaliser le nombre de répétition et éviter de vous faire mal.
  • Douleur tolérable : Un certain niveau de douleur est acceptable durant les exercices (moins de 5/10 sur l'échelle visuelle analogique d'évaluation de la douleur), sans augmentation de la douleur après l'effort et le lendemain. Il est crucial d'arrêter si la douleur devient insupportable.
  • Consistance : La régularité est primordiale. Les exercices doivent être effectués deux fois par jour pendant les 12 semaines sans interruption pour obtenir les meilleurs résultats​

Le protocole d'Alfredson est une approche éprouvée pour réhabiliter le tendon d'Achille, particulièrement utile pour les sportifs et les coureurs souffrant de tendinopathies (tendinites) chroniques.

Cependant, il est toujours recommandé de consulter un professionnel de la santé, comme un chiropracteur, avant de commencer ce type de programme pour s'assurer qu'il est adapté à votre condition spécifique et pour obtenir des conseils sur la bonne exécution des exercices.

Rupture du Tendon

Le traitement d'une rupture du tendon d'Achille peut être non chirurgical ou chirurgical :

- Le traitement non chirurgical est privilégié chez les personnes agées, inactives et/ou avec des problèmes de santé systémiques. Il comprend le repos, la gestion de la douleur, et une rééducation progressive.

- Le traitement chirurgical, souvent privilégié chez les personnes actives, vise à réaligner les extrémités déchirées du tendon.

Prévention et Éducation du Patient

L'éducation des patients est cruciale pour prévenir les lésions du tendon d'Achille. Des conseils sur l'importance de l'étirement avant l'activité physique, l'utilisation de techniques appropriées, et le port de chaussures adaptées peuvent aider à réduire les risques de blessures.

Vos chiropracteurs, en tant que professionnels de la santé, sont formés à prendre en charge les tendinites ou tendinopathies du tendon d'Achille et, si besoin, à intervenir en coordination avec votre médecin et/ou votre kinésithérapeute.
 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Lésions du tendon d'achille

26 Mai 2024

Les lésions du tendon d'Achille sont des affections fréquentes qui touchent souvent les sportifs et les individus actifs. Elles se manifestent principalement...

Chaque pas compte : comment la marche peut améliorer votre santé ?

14 Mar 2024

L'activité physique n'est pas seulement bénéfique pour les athlètes ; elle joue un rôle crucial dans la santé de chacun. Une récente méta-analyse menée par d...

Nouvelles Directives de l'OMS pour la Prise en Charge de la Lombalgie Chronique

06 Fév 2024

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo   |   Site créé grâce à (Ancien partenaire) AFC

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib